Sans Contours

Un autre point de vue

Archive for the ‘Inspirations Extérieures(films, articles, etc …)’ Category

The bootstrapper’s bible – Seth Godin

leave a comment »

The bootstrapper’s bible est une mine d’informations pour toute personne souhaitant mettre en place  un projet de création d’entreprise et ne disposant pas de moyens énormes. Seth Godin présente dans cet e-book sa vision et ses conseils pour se lancer dans la création d’une entreprise avec un minimum de moyens (en opposition par rapport aux entreprises qui sont déjà implantées sur un marché et qui disposent de ressources à la fois humaines, matérielles et économiques plus importantes). Quelques éléments du livre:

Sur la différence entre une grande entreprise et un créateur d’entreprise avec peu de moyens:

-Les grandes compagnies disposent d’un réseau de distribution, d’un accés facile au capital, d’une marque reconnue, d’une relation avec les consommateurs, de bons employés

-Un créateur d’entreprise avec peu de moyens, d’aprés Seth, n’a rien à perdre, est heureux de pécher les petits poissons (pas besoin de gros poissons pour survivre), dispose d’un département Recherche & Developement rapide, n’est pas favori, a des procédure s administratives et de gestions réduites et dispose de temps.

Sur le modèle économique

« Ce n’est pas la brillante idée, c’est le modèle économique« . Selon Seth trouver un modèle économique qui fonctionne est plus important que trouver une idée brillante pour créer une entreprise. Ce modèle économique va permettre à l’entreprise de vivre de son activité et devenir pérenne.Pour cela, le modèle économique devrait selon lui avoir les caractéristiques suivantes:

1/Le modèle économique doit etre profitable afin que l’entreprise se maintienne sur le marché

2/Le modèle économique doit etre protectible pour faire face plus facilement à la concurrence

3/Le modèle économique ne doit pas dépendre d’un paramètre extérieur

4/ Le modèle économique doit etre ajustable

5/ Il devrait y avoir une stratégie de sortie (si possible)


Seth propose 7 questions pour évaluer le modèle économique:

  • Qui va acheter votre produit ou votre service?
  • Combien vont ils le payer ?
  • Ou vont ils le trouver?
  • Quel est le cout de revient pour une vente?
  • Combien coute la fabrication, le packaging, le transport et le stockage?
  • Quel est le profit sur une vente?
  • Combien de ventes pouvez vous faire en 1 mois?

Sur la différence entre un indépendant et un entrepreneur:

-un indépendant vend son talent. Il fait un travail sans patron et définit ses propres horaires. Il construit son entreprise en faisant constament du bon travail.

-un entrepreneur essaie de construire quelque chose de plus grand que lui. Il prend un risque calculé et se concentre sur la croissance. Un entrepreneur est pret à recevoir un petit salaire, travailler de longues heures et prendre un risque en échange de la liberté de faire quelque chose de grand, qui a une valeur sur le marché. Il est à l’aise avec l’idée de rever grand et de persuader les autres de partager son reve.

Et plein d’autres éléments à découvrir dans l’e-book (en anglais): The bootstrapper’s bible – Seth Godin – http://changethis.com/8.BootstrappersBible

Publicités

Written by sanscontours

23/04/2011 at 14:49

Tout commence par une idée – Inception

leave a comment »

« Inception » de C.Nolan;

Vous avez aimé? Vous avez détesté? difficile de mettre d’accord tout le monde sur ce film. Par delà les critiques positives ou négatives, ce film aura eu le mérite d’animer pas mal de discussions en 2010. Ce que j’ai appris en regardant ce film:

1-Une idée peut tout changer – Trouver d’abord l’inspiration puis passer à l’action

Dans le film Saito,  propiétaire riche d’une multinationnale, engage Cobb (Leonardo di Caprio) pour faire une inception (faire germer une idée dans l’esprit ou le sub-conscient) de Fisher, heritier d’une entreprise concurrente, afin que ce dernier démentèle son empire et que l’entreprise de Saito ne soit pas en danger. Selon Cobb, une fois qu’une idée est germée dans l’esprit d’une personne, cette idée murit et change la perception que la personne a de la réalité.

Avant que toute chose ait été construite, inventée, réalisée, elle a d’abord germé dans l’esprit d’une personne. Cette personne s’est ensuite demandé comment réaliser cette idée et la mettre en pratique.

2-Les idées qui gèrment dans notre esprit façonne nos actions – S’exposer au meilleures choses

Le idées qui germent dans notre esprit façonne nos actions. Tous les jours nous rencontrons des personnes qui nous inspirent.Tous les jours nous faisons face à de nouvelles idées qui nous influencent ou nous donnent une vision différente des choses. Ces idées nous parviennent par des personnes, des articles, des livres etc … d’ou l’importance d’etre exposé aux meilleures influences.

Citations extraites du film:

« Quel est le parasite le plus resistant? Une idée. Une seule idée venant de l’esprit de l’homme peut construire des villes. Une idée peut transformer les règles et ré-écrire toute l’existence » Cobb dans Inception

« Les reves semblent réels lorsqu’on est dedans. C’est uniquement lorsqu’on se reveille qu’on réalise qu’il  y avait en fait quelque chose d’étrange » Cobb dans Inception

« Vous ne devez pas avoir peur de rever un peu plus grand, ma chère » Eames dans Inception

« La graine que nous avons planté dans l’esprit de cet homme pourrait tout changer » Cobb dans Inception

Written by sanscontours

17/04/2011 at 19:21

Publié dans Films

Tagged with , ,

Don't make me think!! – Steve Krug

with one comment

Le titre à lui tout seul veut tout dire: « Don’t make me think »  (Ne me faites pas réfléchir!!)  ou comment  designer des sites web utilisables et agréables pour les utilisateurs. Je n’ai pas l’intention de faire une chronique détaillée du livre (il y en a déjà pas mal sur internet 🙂 , il n’y a qu’à naviguer pour en trouver de trés bonnes sur ce livre) . De mon coté, si je ne devais retenir que 4 règles tirées de livre, ces règles seraient:

1. Ne me faites pas réfléchir ou faites tout pour me faciliter la tache

Comme le dit l’auteur, un site qui nous amène à naviguer à travers des éléments qui ne sont pas importants à nos yeux a tendance à nous frustrer, saper notre ennergie et notre enthousiasme. L’idée générale c’est de simplifier la tache à l’utilisateur pour lui rendre les pages les plus évidentes à comprendre et que la navigation sur le site soit la plus intuitive possible.

2. Créer des pages pages pour etre scannée en premier plutot que des pages pour etre lues.

D’aprés l’auteur les utilisateur du web ont une tendance naturelle à scanner les pages à la recherche de ce qui les intéressent le plus. Pour cette raison il préconise de créer des hierarchies visuellement claires, séparer les pages en plusieurs zones, rendre évident les éléments sur lesquels on peut clicker, diminuer le bruit autour des informations que l’on présente.

3-Il n’y a pas d’autre moyen d’évaluer l’utilisabilité d’un site que de le tester.

En tant qu’utilisateur du web, chaccun a une idée personnelle (en fonction de ses croyances et de ses préfèrences) de ce que devrait etre un bon site. Afin d’éviter des débats sans fin au sein des équipes de dévelopement web, l’auteur préconise de mettre en place des series de tests avec des personnes ordinaires et d’observer les motivations, perceptions et réponses de ces différentes personnes. Il ne s’agit pas de savoir si l’utilisateur préfère telle liste déroulante ou telle autre liste déroulante, tel menu ou tel autre menu mais plutot de savoir si tel menu ou telle liste avec tel contenu dans ce contexte particulier et dans cette page crée une experience positive pour la majorité des personnes qui vont utiliser le site.

4-Il n’est jamais assez tot pour tester

Pourquoi et comment tester?

a)Tester permet d’avoir une perspective et une vision différente des choses

b)Tester avec un utilisateur est meilleur que de ne tester avec auccun utilisateur

c)Tester avec un utilisateur au début du projet est meilleur que de tester avec 50 utilisateurs à la fin du projet

d)C’est important de tester avec des utilisateurs représentatifs mais le plus important est de tester assez tot et souvent

e)Tester est un processus itératif: faire quelque chose, tester, corriger et tester de nouveau

f)Rien n’est mieux que des tests sur le terrain

Comment trier les résultats des tests et décider les éléments à corriger et les éléments à ne pas corriger?

a)Resister à la tentation de rajoutter des éléments(explications ou instructions) lorqu’il est évident que les utilisateurs ne comprennent pas quelque chose. La plupart du temps la solution est d’enlever quelque chose plutot que d’en rajoutter.

b)Considérer avec prudence les requetes pour de nouvelles fonctionnalités

c)Corriger les éléments qui pourraient avoir un impact important ou les éléments qui ont une grande visibilité et qui ne coutent rien à corriger.

 

Written by sanscontours

19/03/2011 at 14:57

Publié dans Livres, Uncategorized

Tagged with ,

Les stratégies d'incitations: faire pire en voulant faire mieux

leave a comment »

Les stratégies d’incitations font rage dans le monde de l’entreprise et tendent de plus en plus à se diffuser à d’autres sphères de notre vie. De quoi parle t on exactement?

Il s’agit d’encourager des individus à adopter un comportement en jouant sur certains de leurs intérêts personnels: l’exemple le pus basique et certainement le plus parlant pour nous qui sommes en grande majorité des salariés, serait par exemple une prime de performance au sein d’une entreprise qui serait reversée en plus d’un salaire fixe.Mais le résultat obtenu peut parfois être tout le contraire de ce qui est attendu: certains dispositifs d’incitation peuvent décourager les meilleurs, encourager les tricheurs, les sabotages ou encore faire baisser l’entraide etc…

C’est justement le sujet de ce livre très court « Les stratégies absurdes » sous titré comment faire pire en croyant mieux faire.

Ce livre est une vrai mine d’exemples à mettre entre les mains de tous les managers ou décideurs qui souhaiteraient mettre en place des dispositifs d’incitations ; Comme le dit Maya elle meme dans le livre « Il ne s’agit pas de condamner les incitations par principe, mais de comprendre pourquoi, réduites à leur caricature, elles peuvent parfois conduire à faire pire ». Le livre contient une douzaine de chapitres illustrés par des exemples simples et pratiques. Une lecture très enrichissante pour toute personne s’intéréssant au domaine du management ou de l’économie du personnel.

Written by sanscontours

27/12/2010 at 15:21

My Name is khan: Une histoire palpitante, on pleure, on rit…

leave a comment »

Il s’agit de l’histoire d’un homme atteint du syndrome d’ Asperger qui émigre en Californie et qui voit sa vie changer après l’attaque du World Trade Center le 11 Septembre 2001.
Cet événement bouleverse sa vie et l’embarque vers une belle odyssée à travers les états unis avec pour objectif de rencontrer le président des états unis et lui faire parvenir son message: « Mon nom est Khan mais je ne suis pas un terroriste ».
Une histoire touchante parsemée de rebondissements, une superbe bande sonore; en résumé il s’agit d’un film comme on aimerait en voir plus souvent et qui aborde des problématiques qui sont actuellement rencontrées par l’humanité: la compréhension de l’autre, la religion, les préjugés, la peur de l’inconnu et la discrimination.
Même si certaines scènes peuvent parfois sembler un peu naïves pour certains, ce film milite avant tout pour la tolérance et l’amour entre les peuples.

La bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=ElN3orKveF0

Written by sanscontours

11/09/2010 at 09:59

Publié dans Films