Sans Contours

Un autre point de vue

Les choses qu’on ne vous apprend pas à l’école ou à l’université.

leave a comment »

J’ai appris beaucoup de choses pendant mon parcours scolaire et universitaire. Malgré tout je remarque aujourd’hui que les choses  les plus importantes, je les ai apprises en dehors de l’école. Voilà une petite liste des choses qu’on ne vous apprend pas à l’école:

1 – Comment identifier les relations qui nous font grandir et les relations qui ont tendance à nous mettre à genoux.

2 – Comment décrypter les gestes et les actions des personnes qui nous entourent.

3 – Comment travailler en équipe, identifier les qualités des membres de l’équipe et mettre en avant les qualités de chaque membre de l’équipe.

4 – Comment aimer quelqu’un.

5 – Comment dire adieu à quelqu’un.

6 – Comment oublier quelqu’un que l’on aime plus.

7 –  Ce qu’il faut dire à quelqu’un qui a perdu un être aimé

8 – La ténacité et le courage sont aussi importants que le talent pour la réussite

9 – Les études donnent un bagage technique qui doit être mis au service de sa passion afin de trouver un travail que l’on aime

10 – Comment s’auto former et avoir une démarche d’apprentissage personnelle

11 – Comment apprendre à faire confiance à son intuition

12 – Comment ne pas être paralysé par la peur

13 – Comment bien s’entourer

14 – On a rien sans effort et il faut des centaines d’heures d’entrainement pour être bon dans un domaine

15 – Une grande idée ne vaut rien si elle ne débouche pas sur quelque chose de concret. La réalisation ou la concrétisation d’une idée ne garantie pas non plus son succès

16 – Comment cuisiner des plats sains et nourrissants

17 – L’amour peut parfois rendre vulnérable

18 – Quelque soit ce que vous faites, 20% des gens désapprouvent, 20% ne comprennent pas, 20% auraient aimé être à votre place, 20 % espèrent secrètement votre chute mais 20% vous soutiendront sincèrement.

19 – Chaque rencontre et chaque personne peut apporter quelque chose de positif et te faire grandir

20 – Chaque rencontre et  chaque personne peut également te faire mal un jour

21 – Savoir perdre et chuter est aussi important que savoir gagner

Alors je me demande aujourd’hui si l’on ne devrait pas introduire de nouveaux domaines d’apprentissage à l’école ou à l’université ?

Written by sanscontours

01/07/2011 at 11:45

The bootstrapper’s bible – Seth Godin

leave a comment »

The bootstrapper’s bible est une mine d’informations pour toute personne souhaitant mettre en place  un projet de création d’entreprise et ne disposant pas de moyens énormes. Seth Godin présente dans cet e-book sa vision et ses conseils pour se lancer dans la création d’une entreprise avec un minimum de moyens (en opposition par rapport aux entreprises qui sont déjà implantées sur un marché et qui disposent de ressources à la fois humaines, matérielles et économiques plus importantes). Quelques éléments du livre:

Sur la différence entre une grande entreprise et un créateur d’entreprise avec peu de moyens:

-Les grandes compagnies disposent d’un réseau de distribution, d’un accés facile au capital, d’une marque reconnue, d’une relation avec les consommateurs, de bons employés

-Un créateur d’entreprise avec peu de moyens, d’aprés Seth, n’a rien à perdre, est heureux de pécher les petits poissons (pas besoin de gros poissons pour survivre), dispose d’un département Recherche & Developement rapide, n’est pas favori, a des procédure s administratives et de gestions réduites et dispose de temps.

Sur le modèle économique

« Ce n’est pas la brillante idée, c’est le modèle économique« . Selon Seth trouver un modèle économique qui fonctionne est plus important que trouver une idée brillante pour créer une entreprise. Ce modèle économique va permettre à l’entreprise de vivre de son activité et devenir pérenne.Pour cela, le modèle économique devrait selon lui avoir les caractéristiques suivantes:

1/Le modèle économique doit etre profitable afin que l’entreprise se maintienne sur le marché

2/Le modèle économique doit etre protectible pour faire face plus facilement à la concurrence

3/Le modèle économique ne doit pas dépendre d’un paramètre extérieur

4/ Le modèle économique doit etre ajustable

5/ Il devrait y avoir une stratégie de sortie (si possible)


Seth propose 7 questions pour évaluer le modèle économique:

  • Qui va acheter votre produit ou votre service?
  • Combien vont ils le payer ?
  • Ou vont ils le trouver?
  • Quel est le cout de revient pour une vente?
  • Combien coute la fabrication, le packaging, le transport et le stockage?
  • Quel est le profit sur une vente?
  • Combien de ventes pouvez vous faire en 1 mois?

Sur la différence entre un indépendant et un entrepreneur:

-un indépendant vend son talent. Il fait un travail sans patron et définit ses propres horaires. Il construit son entreprise en faisant constament du bon travail.

-un entrepreneur essaie de construire quelque chose de plus grand que lui. Il prend un risque calculé et se concentre sur la croissance. Un entrepreneur est pret à recevoir un petit salaire, travailler de longues heures et prendre un risque en échange de la liberté de faire quelque chose de grand, qui a une valeur sur le marché. Il est à l’aise avec l’idée de rever grand et de persuader les autres de partager son reve.

Et plein d’autres éléments à découvrir dans l’e-book (en anglais): The bootstrapper’s bible – Seth Godin – http://changethis.com/8.BootstrappersBible

Written by sanscontours

23/04/2011 at 14:49

Tout commence par une idée – Inception

leave a comment »

« Inception » de C.Nolan;

Vous avez aimé? Vous avez détesté? difficile de mettre d’accord tout le monde sur ce film. Par delà les critiques positives ou négatives, ce film aura eu le mérite d’animer pas mal de discussions en 2010. Ce que j’ai appris en regardant ce film:

1-Une idée peut tout changer – Trouver d’abord l’inspiration puis passer à l’action

Dans le film Saito,  propiétaire riche d’une multinationnale, engage Cobb (Leonardo di Caprio) pour faire une inception (faire germer une idée dans l’esprit ou le sub-conscient) de Fisher, heritier d’une entreprise concurrente, afin que ce dernier démentèle son empire et que l’entreprise de Saito ne soit pas en danger. Selon Cobb, une fois qu’une idée est germée dans l’esprit d’une personne, cette idée murit et change la perception que la personne a de la réalité.

Avant que toute chose ait été construite, inventée, réalisée, elle a d’abord germé dans l’esprit d’une personne. Cette personne s’est ensuite demandé comment réaliser cette idée et la mettre en pratique.

2-Les idées qui gèrment dans notre esprit façonne nos actions – S’exposer au meilleures choses

Le idées qui germent dans notre esprit façonne nos actions. Tous les jours nous rencontrons des personnes qui nous inspirent.Tous les jours nous faisons face à de nouvelles idées qui nous influencent ou nous donnent une vision différente des choses. Ces idées nous parviennent par des personnes, des articles, des livres etc … d’ou l’importance d’etre exposé aux meilleures influences.

Citations extraites du film:

« Quel est le parasite le plus resistant? Une idée. Une seule idée venant de l’esprit de l’homme peut construire des villes. Une idée peut transformer les règles et ré-écrire toute l’existence » Cobb dans Inception

« Les reves semblent réels lorsqu’on est dedans. C’est uniquement lorsqu’on se reveille qu’on réalise qu’il  y avait en fait quelque chose d’étrange » Cobb dans Inception

« Vous ne devez pas avoir peur de rever un peu plus grand, ma chère » Eames dans Inception

« La graine que nous avons planté dans l’esprit de cet homme pourrait tout changer » Cobb dans Inception

Written by sanscontours

17/04/2011 at 19:21

Publié dans Films

Tagged with , ,

Don't make me think!! – Steve Krug

with one comment

Le titre à lui tout seul veut tout dire: « Don’t make me think »  (Ne me faites pas réfléchir!!)  ou comment  designer des sites web utilisables et agréables pour les utilisateurs. Je n’ai pas l’intention de faire une chronique détaillée du livre (il y en a déjà pas mal sur internet:) , il n’y a qu’à naviguer pour en trouver de trés bonnes sur ce livre) . De mon coté, si je ne devais retenir que 4 règles tirées de livre, ces règles seraient:

1. Ne me faites pas réfléchir ou faites tout pour me faciliter la tache

Comme le dit l’auteur, un site qui nous amène à naviguer à travers des éléments qui ne sont pas importants à nos yeux a tendance à nous frustrer, saper notre ennergie et notre enthousiasme. L’idée générale c’est de simplifier la tache à l’utilisateur pour lui rendre les pages les plus évidentes à comprendre et que la navigation sur le site soit la plus intuitive possible.

2. Créer des pages pages pour etre scannée en premier plutot que des pages pour etre lues.

D’aprés l’auteur les utilisateur du web ont une tendance naturelle à scanner les pages à la recherche de ce qui les intéressent le plus. Pour cette raison il préconise de créer des hierarchies visuellement claires, séparer les pages en plusieurs zones, rendre évident les éléments sur lesquels on peut clicker, diminuer le bruit autour des informations que l’on présente.

3-Il n’y a pas d’autre moyen d’évaluer l’utilisabilité d’un site que de le tester.

En tant qu’utilisateur du web, chaccun a une idée personnelle (en fonction de ses croyances et de ses préfèrences) de ce que devrait etre un bon site. Afin d’éviter des débats sans fin au sein des équipes de dévelopement web, l’auteur préconise de mettre en place des series de tests avec des personnes ordinaires et d’observer les motivations, perceptions et réponses de ces différentes personnes. Il ne s’agit pas de savoir si l’utilisateur préfère telle liste déroulante ou telle autre liste déroulante, tel menu ou tel autre menu mais plutot de savoir si tel menu ou telle liste avec tel contenu dans ce contexte particulier et dans cette page crée une experience positive pour la majorité des personnes qui vont utiliser le site.

4-Il n’est jamais assez tot pour tester

Pourquoi et comment tester?

a)Tester permet d’avoir une perspective et une vision différente des choses

b)Tester avec un utilisateur est meilleur que de ne tester avec auccun utilisateur

c)Tester avec un utilisateur au début du projet est meilleur que de tester avec 50 utilisateurs à la fin du projet

d)C’est important de tester avec des utilisateurs représentatifs mais le plus important est de tester assez tot et souvent

e)Tester est un processus itératif: faire quelque chose, tester, corriger et tester de nouveau

f)Rien n’est mieux que des tests sur le terrain

Comment trier les résultats des tests et décider les éléments à corriger et les éléments à ne pas corriger?

a)Resister à la tentation de rajoutter des éléments(explications ou instructions) lorqu’il est évident que les utilisateurs ne comprennent pas quelque chose. La plupart du temps la solution est d’enlever quelque chose plutot que d’en rajoutter.

b)Considérer avec prudence les requetes pour de nouvelles fonctionnalités

c)Corriger les éléments qui pourraient avoir un impact important ou les éléments qui ont une grande visibilité et qui ne coutent rien à corriger.

 

Written by sanscontours

19/03/2011 at 14:57

Publié dans Livres, Uncategorized

Tagged with ,

Les stratégies d'incitations: faire pire en voulant faire mieux

leave a comment »

Les stratégies d’incitations font rage dans le monde de l’entreprise et tendent de plus en plus à se diffuser à d’autres sphères de notre vie. De quoi parle t on exactement?

Il s’agit d’encourager des individus à adopter un comportement en jouant sur certains de leurs intérêts personnels: l’exemple le pus basique et certainement le plus parlant pour nous qui sommes en grande majorité des salariés, serait par exemple une prime de performance au sein d’une entreprise qui serait reversée en plus d’un salaire fixe.Mais le résultat obtenu peut parfois être tout le contraire de ce qui est attendu: certains dispositifs d’incitation peuvent décourager les meilleurs, encourager les tricheurs, les sabotages ou encore faire baisser l’entraide etc…

C’est justement le sujet de ce livre très court « Les stratégies absurdes » sous titré comment faire pire en croyant mieux faire.

Ce livre est une vrai mine d’exemples à mettre entre les mains de tous les managers ou décideurs qui souhaiteraient mettre en place des dispositifs d’incitations ; Comme le dit Maya elle meme dans le livre « Il ne s’agit pas de condamner les incitations par principe, mais de comprendre pourquoi, réduites à leur caricature, elles peuvent parfois conduire à faire pire ». Le livre contient une douzaine de chapitres illustrés par des exemples simples et pratiques. Une lecture très enrichissante pour toute personne s’intéréssant au domaine du management ou de l’économie du personnel.

Written by sanscontours

27/12/2010 at 15:21

L'homme sage qui a réussi a construire un royaume

leave a comment »

Il avait acquit la réputation d’homme le plus sage de son époque et  guida le royaume d’israel vers son apogé, certainement la seule époque de l’histoire ou le peuple d’israel aura vécu en paix au sein d’un royaume propère. D’un autre coté, son père David lui avait légué un royaume à l’abri des attaques.

Si l’on met de coté quelques instants les croyances religieuses, les idées du roi Salomon sur la manière de construire un royaume prospère peuvent nous donner quelques éléments de reflexions pour nos pojets personnels ou pour notre monde d’aujourd’hui:

1-Restez concentré sur votre principal objectif

Salomon avait décidé de construire l’un des plus beau temple de la region afin d’honorer Dieu. Il resta concentré sur cet objectif jusqu’à l’accomplissement de la tache. Au final il fallut plus de 7 ans pour construire le temple.

Quels sont vos objectifs? quelles sont les priorités que vous vous etes fixés?

2-Regroupez vos ressources internes et faites des alliances

Afin de construire le temple, Salomon avait besoin d’une grande quantité de Bois et de pierres ainsi qu’une main d’oeuvre qualifiée.Le Royaume d’Israel ne disposait pas à l’époque des ressources suffisantes. Salomon fit alors alliance avec Hiram, roi de Tyr (actuelle region du Liban) afin de récupérer tout le bois et les compétences dont il avait besoin pour réaliser sa construction. En échange le roi salomon accepta de donner du miel, de la farine etc… au royaume de Tyr.

Je rencontre souvent des personnes qui souhaitent créer des entreprises (ces personnes ont trés souvent de trés bonnes idées:) )  mais ces personnes ne disposent pas forcément de toutes les compétences ou de toutes les ressources nécessaires pour faire aboutir le projet. Je reste surpris par la volonté de ces personnes de ne pas vouloir s’associer à d’autres personnes de peur de perdre une partie des gains potentiels ou de ne pas s’enttendre avec les potentiels partenaires. Je trouve que parfois il faut savoir s’associer à d’autres personnes, faire des alliances comme aurait pu en faire le roi Salomon à son époque et reconnaitre qu’on ne peut pas tout faire tout seul si on veut que notre projet aboutisse plutot qu’il ne démarre jamais.

Alors, quelles sont les ressources/compétences dont vous disposez pour votre projet? Celles dont vous avez besoin? Celles pour lesquelles vous devez faire appel à une aide externe?

3-Definissez des règles sages et justes

Salomon était connu pour etre un homme juste. Il est important de construire un environnement avec des règles justes ou personne ne se sent laisé.

Etes vous un manager ou un patron juste? Etes vous un parent juste avec vos enfants?

4-créez un environnement de paix

Les succés se font en temps de paix plutot qu’en temps de guerre.Salomon avait réussi à faire des alliances avec de nombreux royaumes de la région ce qui lui a permis de construire un environnement stable et prospère pour son peuple. Pour moi c’est le principal élément qui a contribué à sa réussite.

Travaillez vous dans une entreprise ou règne une bonne ambiance de travail? Comment pouvez vous améliorer cette ambiance de travail? Pensez vous que l’ambiance de travail peut impacter votre productivité?

5-Evitez de dépensez de l’energie pour des choses qui ne vous importent pas

Dépensez vos ressources pour atteindre les objectifs que vous vous etes fixé. Ne dépensez pas votre énergie pour des choses qui ne vous importent pas. Salomon avait mis toute son energie et toutes les ressources de son royaume au service des objectifs qu’il s’était fixé pour les différentes constructions.

 

Dans ces temps modernes ou chaque nation est en guerre avec une autre soit pour des problèmes de ressources énergétiques soit pour des problèmes religieux, les idées du roi salomon pour construire un royaume ne peuvent elles pas nous inspirer pour améliorer la coopération dans le monde du travail, avoir de meilleurs gouvernements et créer un monde plus coopératif et plus juste dans l’ensemble? Ces idées ne peuvent elles pas nous aider à réaliser également les projets qui nous tiennent à coeur et pour lesquelles nous ne disposons pas de toutes les ressources?

Written by sanscontours

08/12/2010 at 19:00

Publié dans Ces hommes qui...

L’homme qui savait voler

with 2 comments

Je me revois encore sans voix en regardant cet homme défier les lois de la gravité.Considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands joueurs de basketball de tous les temps, je me suis toujours demandé si Michael Jordan ne venait pas d’une autre planète.

Pourquoi cet homme était il aussi bon ? Qu’avait il de plus que les autres joueurs de baskeball?

Avait il plus de chance que les autres ?

(D’après les statistiques, il avait un pourcentage de réussite plus élevé que celui des autres joueurs)

Etait il pré – destiné à réussir dans le basketball ?

Aurait il été envoyé sur terre pour faire connaître et propager la pratique de ce sport dans le monde?

-Avait il de meilleurs coéquipiers?

(Le basketball est un sport d’équipe, on ne gagne pas tout seul après tout !)

Avait il plus de talent?

C’est certain cet homme avait du talent! Mais la capacité qu’avait cet homme à se dépasser, à vouloir gagner à tout prix et devenir meilleur m’a toujours émerveillé. Derierre son talent se cache une partie du secret de sa réussite :

1- Etre dans l’action

“Je peux accepter l’échec, tout le monde échoue dans quelque chose. Mais je ne peux pas accepter de ne pas éssayer”

La plupart du temps nous sommes amenés à trop penser, trop réfléchir. Si vous voulez essayer une nouvelle méthode de travail, vous ne saurez pas si cette méthode de travail est efficace tant que vous ne l’aurez pas éssayé. Si vous voulez éssayez une nouvelle technique de vente, vous ne saurez pas si cette méthode de vente est efficace tant que vous ne l’aurez pas éssayé.

2- Travailler pour atteindre son objectif

“Je ne suis pas dehors à transpirer pendant 3 heures chaque jour uniquement pour découvrir la sensation que provoque en moi la transpiration »

Je pensais que Michael Jordan était le plus talentueux, le plus grand et le plus rapide. La vérité (a y regarder de plus pres) c’est qu’il jouait contre des joueurs beaucoup plus grands que lui, plus rapides que lui et la plupart du temps les joueurs auxquels il faisait face étaient plus jeunes que lui. Pour être meilleur, vous devez travailler plus. A ma connaissance personne n’est devenu meilleur sans rien avoir à faire.

3- Ne pas s’arreter face à un obstacle

“Les obstacles ne doivent pas vous arrêter. Si vous vous trouvez face à un mur, ne faites pas demi-tour et n’abandonnez pas. Trouvez comment l’escalader, le traverser ou le contourner.”

Tout est dit  ! :)

4- Ne pas avoir peur de l’échec

« J’ai raté 9000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 matchs. 26 fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j’ai raté.  J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi je réussi. »

9000 tirs ratés ! 300 matchs perdus !! Je n’aurais jamais pensé que l’icône mondiale du basketball dans les années 90 avait perdu autant de matchs ou raté autant de tirs. L’example de Michael Jordan nous montre que l’important est de persévérer malgré les petits obstacles et les petits échecs que l’on peut rencontrer sur le chemin vers l’objectif qu’on s’est fixé.

5- Attendre le meilleur de soi

“Vous devez attendre des choses de vous meme avant que vous puissiez les faire”

Chaque personne est différente et chaque personne à ses propres besoins. Définissez vos propres besoins, essayer d’atteindre les objectifs qui vous semblent importants à vos yeux.

6- Etre fidèle et faire ce qu’il y a à faire

“Le Jeu est ma femme. Il me demande de la loyauté et de la responsabilité et me donne en retour accomplissement et paix »

Atteindre ses objectifs demande parfois de la discipline et de la responsabilité. Alors etes vous loyal à votre passion ? Faites vous ce que vous devez faire pour atteindre vos objectifs ?

7- Ne comptez pas uniquement sur le talent

« Le talent permet de gagner des matchs, le travail en équipe et l’intélligence permettent de gagner les championnats »

Alors qu’il essayait d’atteindre les sommets de la NBA en décrochant son premier titre de championnat,  pendant 3 années, son équipe aller échouer en finale. Malgré ses performances individuelles exeptionnelles, la victoire n’avait pas été au rendez vous.  Trois défaites en finale face à la meme équipe des Pistons, un cauchemar !   L’année suivante, il décida d’impliquer plus ses coéquipiers dans le jeu afin d’en tirer le maximum. Son équipe réalisa une performance exeptionnelle cette année et réussit à vaincre finalement les Pistons en finale dans une série de 4 victoires à 0.

S’il y a une chose importante à retenir du parcours de Michael Jordan, c’est que la plupart des succès intègrent des échecs. L’important c’est de persévérer et d’éssayer de trouver des solutions pour contourner les obstacles ou résoudre les problèmes.


sources:Inspiré de différentes lectures, image: http://www.flickr.com/photos/ryan_fors/4005338567/

Written by sanscontours

21/11/2010 at 17:13

Publié dans Ces hommes qui...

Tagged with ,

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.